Combien coute la construction d’une maison neuve ?

Faisant partie des besoins fondamentaux, le logement comme la construction d’une maison est d’une grande importance pour tout individu. Si la location permet un tant soit peu de répondre à cette nécessité, avoir sa propre maison est encore plus intéressante. Nécessitant un investissement assez important, la réalisation d’un tel projet doit tenir compte de certains éléments. Aussi, quel budget faut-il prévoir pour la construction d’une maison neuve ? Lisez !

Quels sont les frais et les couts à prévoir pour une construction neuve ?

Projet de grande envergure, toute construction d’une maison neuve nécessite l’élaboration d’un budget pour estimer les couts. Dans ce registre, trois principaux postes doivent être pris en compte.

Très important, l’achat du terrain est l’élément de base à considérer pour avoir une idée du coût de construction d’une maison neuve. Généralement, son prix d’achat dépend de plusieurs facteurs. Par exemple, la localisation géographique de la parcelle a une incidence non-négligeable sur lui. Aussi, la nature du terrain, sa configuration, son orientation et sa superficie sont autant de critères impactant son coût.

De même, vous devrez prendre en compte les charges des travaux (prix des matériaux, bardage en bois,…) et de la construction. Cela inclut les frais liés à la conception de votre maison neuve comme les honoraires de l’architecte. Autant, il faudra prévoir les dépenses liées à l’aménagement aussi bien intérieur qu’extérieur. Souvent, ces agios ne figurent pas systématiquement dans le devis des constructeurs, car ils peuvent s’étaler dans la durée.

Quels sont les frais annexes lors d’une construction ?

Hormis les dépenses principales, certains frais annexes entrent en ligne de compte pour votre projet de construction et peuvent impacter le prix de votre maison. Vous trouverez dans cette catégorie les honoraires de l’architecte ainsi que ceux du constructeur. Dans ce registre, notez que certains sites vous proposent de trouver d’excellents artisans.

Également, vous devrez participer au financement de l’assainissement collectif si votre commune d’implantation dispose d’un réseau d’égouts. Outre ces couts, vous devrez vous acquitter de certaines taxes relatives à la construction et à la possession de la maison. Il faudra aussi prévoir les charges liées à l’aménagement de votre terrain, comme l’étude de sol ou encore le bornage.

Quand commence-t-on à payer une maison en construction ?

Suite à l’achat du terrain, vous commencerez à payer votre maison neuve dès la signature du contrat avec le constructeur. À ce niveau, vous devrez payer 3 % du prix convenu, représentant le dépôt de garantie. Par contre, ce montant sera de 5 % si l’entrepreneur bénéficie déjà d’une garantie de remboursement.

Après l’obtention de votre permis de construire, un second versement de 5 % devra être effectué au constructeur. Un autre nouveau versement de 5 % sera encore fait au lancement des travaux, deux mois après l’obtention du permis.

Quel budget pour une maison de 120 m² ?

Si votre maison neuve présente une superficie de 120 m2, vous devrez prévoir en moyenne 192 000 euros (prix moyen en France). Toutefois, cette estimation variera suivant l’aménagement que vous prévoyez. Ainsi, une maison neuve de plain-pied vous coûtera environ 178 000 euros. En revanche, il vous faudra environ 205 000 euros pour une maison plusieurs étages.

La méthode la plus simple pour déterminer le prix de votre construction est de recourir à une calculatrice en ligne. Vous devrez alors renseigner les différentes cases et l’algorithme effectuera le calcul à votre place.

Par ailleurs, il est également possible de passer par une méthode plus traditionnelle. À cet effet, il vous suffira de multiplier le prix du mètre carré par la surface habitable de votre maison.

Cependant, le prix au mètre carré est fixé par le constructeur selon le type d’aménagement souhaité. Ainsi, vous aurez un devis différent selon le type de constructeur low cost ou plutôt haut de gamme.

 

Comment devenir boxeur professionnel ?

Les boxeurs professionnels sont une denrée rare : ils sont forts, rapides, en excellente forme physique, et bien entraînés à l’art du combat. Les meilleurs d’entre eux deviennent célèbres dans le monde entier, mais il n’est pas nécessaire d’être le prochain Mike Tyson pour gagner sa vie en tant que boxeur. Une carrière de boxeur professionnel peut être à votre portée si vous êtes capable de tenir votre rang sur le ring et de gagner plus de combats que vous n’en perdez.

Où et quand dois-je commencer ?

De préférence, quand vous êtes jeune ! La majorité des meilleurs boxeurs commencent leur carrière à l’adolescence, en s’entraînant dans des clubs de boxe locaux. Aux États-Unis, où la boxe est un sport très populaire, les enfants peuvent participer à des combats amateurs dès l’âge de huit ans (dans certains États), alors que les professionnels doivent avoir au moins dix-huit ans. Cependant, tout le monde sait qu’un bon dossier amateur est la voie la plus courante vers la boxe professionnelle.

L’organisation Golden Gloves organise chaque année des tournois amateurs aux États-Unis. Et tous les quatre ans, les meilleurs boxeurs amateurs du monde participent aux Jeux olympiques d’été, où la médaille d’or est le prix ultime.

Quel type d’entraînement est nécessaire ?

Les boxeurs suivent un entraînement rigoureux afin d’atteindre une forme physique optimale et d’apprendre les techniques de boxe. L’entraînement d’un boxeur comprend l’haltérophilie, l’aérobic, la course, le saut à la corde, le sac de vitesse, le sac lourd et le combat. Il sera donc important de correctement s’équiper afin de pouvoir évoluer rapidement ! Attention toutefois, la boxe est un sport de contact générant un important stress pour le corps, il est donc important de veiller à utiliser du matériel adapté, comme, par exemple, remplir son sac de frappe correctement, afin d’éviter toute blessure en frappant à répétition sur un sac trop dur, ce qui peut endommager les poignets sur la durée. Il est aussi préférable d’être entouré d’un coach personnel qui suivra votre évolution pendant plusieurs années.

Enfin, les boxeurs doivent également bien se nourrir afin de rester en forme et de concourir au sommet de leur catégorie de poids.

Les boxeurs sont-ils licenciés ?

En Europe, les commissions sportives exigent généralement que les boxeurs professionnels et amateurs soient licenciés. Les exigences varient d’un pays à l’autre, mais la plupart d’entre elles comprennent un examen médical destiné à confirmer que le candidat est apte à combattre. L’intégrité morale et la réputation sont également des facteurs à prendre en compte dans certains pays.

Comment doit-on s’entourer pour devenir boxeur professionnel ?

La plupart des boxeurs qui réussissent s’associent à un groupe d’experts du secteur, notamment un entraîneur, un manager et, idéalement, un promoteur. L’entraîneur et le manager peuvent être ou non la même personne ; l’entraîneur se concentrera sur l’amélioration des techniques de combat du boxeur, tandis que le manager agira en tant qu’agent du boxeur, organisant les combats et négociant les paiements. Un bon promoteur s’efforcera de faire connaître les combats, d’accroître l’enthousiasme des supporters et de transformer les combats en spectacles médiatiques.

Combien gagnent les boxeurs professionnels ?

Il n’existe pas de chiffres précis sur le salaire moyen des boxeurs professionnels. Les données les plus fiables proviennent du Bureau of Labor Statistics des États-Unis, qui inclut tous les athlètes professionnels et les compétiteurs sportifs, y compris les milliers de joueurs qui concourent pour des équipes de football, de baseball, de basket-ball, de hockey et d’autres sports. En 2018, leur salaire médian était de 50 650 dollars. Au début de leur carrière, de nombreux boxeurs professionnels sont payés en centaines ou en petits milliers de dollars par combat (500 à 2500 dollars), et les matchs peuvent être peu nombreux.

 

Bien sûr, les grosses sommes se situent au niveau mondial. Parmi les boxeurs ayant les valeurs nettes les plus élevées, on peut citer :

  • Floyd Mayweather Jr. – En tête de la liste 2018 de MoneyInc des 20 boxeurs les plus riches de l’histoire, avec une valeur nette de 560 millions de dollars.
  • George Foreman – un célèbre boxeur poids lourd de 300 millions de dollars
  • Oscar De La Hoya – Le boxeur mexcano-américain, surnommé le golden-boy, a une valeur nette de 200 millions de dollars,
  • Manny Pacquiao – Qui est devenu par la suite sénateur des Philippines, à une valeur nette de 190 millions de dollars
  • Lennox Lewis – À une valeur de 140 millions de dollars.
  • Muhammad Ali – Considéré par beaucoup comme le plus grand boxeur de tous les temps, avait une valeur nette de 50 millions de dollars à sa mort en 2016.

 

Comment bien décaper un vieux volet de bois ?
Comment bien décaper un vieux volet de bois ?

Les volets en bois sont très souvent confrontés à l’usure, la pluie et la pollution. Dans certains cas, même la meilleure des installations pourrait finir par se dégrader, allant jusqu’à voir sa peinture s’abîmer. Dans cette situation, il faut nécessairement décaper les couches de peinture avant de décorer les volets de bois. Voici quelques méthodes pour réussir très facilement cette tâche. Suivez nous !

Le décapage thermique

Cette méthode requiert l’usage d’un décapeur thermique. Une fois que le décapeur est suffisamment chaud, il suffit de le rapprocher du volet de bois. Cette action permettra de faire fondre la couche de peinture pour ensuite la gratter avec une spatule. Il est possible de louer des décapeurs thermiques à partir de 10 € par jour.

Toutefois, cette méthode est peu recommandée sur le bois, car il est possible de bruler celui-ci par erreur. Pour précaution, vous devez éviter de rapprocher le décapeur thermique à moins de 10 cm du bois pour éviter qu’il ne s’enflamme.

Bien que vous puissiez exécuter l’opération vous-même, il serait prudent de solliciter les services d’un professionnel. En vous rendant sur https://www.DU2F.com vous avez plus d’assurance de dénicher un qui puisse vous proposer des services sur mesure.

Le décapage chimique

Pour effectuer le décapage chimique du bois, il vous suffit de passer une couche épaisse de gel décapant à l’aide d’un pinceau. Ensuite, patientez 15 à 45 minutes que le gel agisse. Lorsque le revêtement commence à lâcher, vous pouvez le retirer à l’aide d’une spatule. Par la suite, vous devez procéder au rinçage du bois avec de l’eau.

L’avantage des décapants chimiques réside dans le fait qu’ils offrent un très bon rendu sans altérer les volets et la teinture du bois d’origine. Pour ainsi dire, ils permettent de décaper plus facilement certaines parties du volet difficiles d’accès.