Combien coute la construction d’une maison neuve ?

Faisant partie des besoins fondamentaux, le logement comme la construction d’une maison est d’une grande importance pour tout individu. Si la location permet un tant soit peu de répondre à cette nécessité, avoir sa propre maison est encore plus intéressante. Nécessitant un investissement assez important, la réalisation d’un tel projet doit tenir compte de certains éléments. Aussi, quel budget faut-il prévoir pour la construction d’une maison neuve ? Lisez !

Quels sont les frais et les couts à prévoir pour une construction neuve ?

Projet de grande envergure, toute construction d’une maison neuve nécessite l’élaboration d’un budget pour estimer les couts. Dans ce registre, trois principaux postes doivent être pris en compte.

Très important, l’achat du terrain est l’élément de base à considérer pour avoir une idée du coût de construction d’une maison neuve. Généralement, son prix d’achat dépend de plusieurs facteurs. Par exemple, la localisation géographique de la parcelle a une incidence non-négligeable sur lui. Aussi, la nature du terrain, sa configuration, son orientation et sa superficie sont autant de critères impactant son coût.

De même, vous devrez prendre en compte les charges des travaux (prix des matériaux, bardage en bois,…) et de la construction. Cela inclut les frais liés à la conception de votre maison neuve comme les honoraires de l’architecte. Autant, il faudra prévoir les dépenses liées à l’aménagement aussi bien intérieur qu’extérieur. Souvent, ces agios ne figurent pas systématiquement dans le devis des constructeurs, car ils peuvent s’étaler dans la durée.

Quels sont les frais annexes lors d’une construction ?

Hormis les dépenses principales, certains frais annexes entrent en ligne de compte pour votre projet de construction et peuvent impacter le prix de votre maison. Vous trouverez dans cette catégorie les honoraires de l’architecte ainsi que ceux du constructeur. Dans ce registre, notez que certains sites vous proposent de trouver d’excellents artisans.

Également, vous devrez participer au financement de l’assainissement collectif si votre commune d’implantation dispose d’un réseau d’égouts. Outre ces couts, vous devrez vous acquitter de certaines taxes relatives à la construction et à la possession de la maison. Il faudra aussi prévoir les charges liées à l’aménagement de votre terrain, comme l’étude de sol ou encore le bornage.

Quand commence-t-on à payer une maison en construction ?

Suite à l’achat du terrain, vous commencerez à payer votre maison neuve dès la signature du contrat avec le constructeur. À ce niveau, vous devrez payer 3 % du prix convenu, représentant le dépôt de garantie. Par contre, ce montant sera de 5 % si l’entrepreneur bénéficie déjà d’une garantie de remboursement.

Après l’obtention de votre permis de construire, un second versement de 5 % devra être effectué au constructeur. Un autre nouveau versement de 5 % sera encore fait au lancement des travaux, deux mois après l’obtention du permis.

Quel budget pour une maison de 120 m² ?

Si votre maison neuve présente une superficie de 120 m2, vous devrez prévoir en moyenne 192 000 euros (prix moyen en France). Toutefois, cette estimation variera suivant l’aménagement que vous prévoyez. Ainsi, une maison neuve de plain-pied vous coûtera environ 178 000 euros. En revanche, il vous faudra environ 205 000 euros pour une maison plusieurs étages.

La méthode la plus simple pour déterminer le prix de votre construction est de recourir à une calculatrice en ligne. Vous devrez alors renseigner les différentes cases et l’algorithme effectuera le calcul à votre place.

Par ailleurs, il est également possible de passer par une méthode plus traditionnelle. À cet effet, il vous suffira de multiplier le prix du mètre carré par la surface habitable de votre maison.

Cependant, le prix au mètre carré est fixé par le constructeur selon le type d’aménagement souhaité. Ainsi, vous aurez un devis différent selon le type de constructeur low cost ou plutôt haut de gamme.

 

Comment bien décaper un vieux volet de bois ?
Comment bien décaper un vieux volet de bois ?

Les volets en bois sont très souvent confrontés à l’usure, la pluie et la pollution. Dans certains cas, même la meilleure des installations pourrait finir par se dégrader, allant jusqu’à voir sa peinture s’abîmer. Dans cette situation, il faut nécessairement décaper les couches de peinture avant de décorer les volets de bois. Voici quelques méthodes pour réussir très facilement cette tâche. Suivez nous !

Le décapage thermique

Cette méthode requiert l’usage d’un décapeur thermique. Une fois que le décapeur est suffisamment chaud, il suffit de le rapprocher du volet de bois. Cette action permettra de faire fondre la couche de peinture pour ensuite la gratter avec une spatule. Il est possible de louer des décapeurs thermiques à partir de 10 € par jour.

Toutefois, cette méthode est peu recommandée sur le bois, car il est possible de bruler celui-ci par erreur. Pour précaution, vous devez éviter de rapprocher le décapeur thermique à moins de 10 cm du bois pour éviter qu’il ne s’enflamme.

Bien que vous puissiez exécuter l’opération vous-même, il serait prudent de solliciter les services d’un professionnel. En vous rendant sur https://www.DU2F.com vous avez plus d’assurance de dénicher un qui puisse vous proposer des services sur mesure.

Le décapage chimique

Pour effectuer le décapage chimique du bois, il vous suffit de passer une couche épaisse de gel décapant à l’aide d’un pinceau. Ensuite, patientez 15 à 45 minutes que le gel agisse. Lorsque le revêtement commence à lâcher, vous pouvez le retirer à l’aide d’une spatule. Par la suite, vous devez procéder au rinçage du bois avec de l’eau.

L’avantage des décapants chimiques réside dans le fait qu’ils offrent un très bon rendu sans altérer les volets et la teinture du bois d’origine. Pour ainsi dire, ils permettent de décaper plus facilement certaines parties du volet difficiles d’accès.